ISBN 979-10-278-0111-4

19,00 EUR

288 pages

août 2017

Gazoline Tango

Benjamin Granger n’est pas ce que l’on peut appeler un « chanceux ».  Depuis sa naissance, il souffre d’un mal étrange : il ne supporte aucun bruit. Ni surtout aucune musique. Sauf celle de Jean-Sébastien Bach que le père Germain lui joue à l’harmonium, pour l’apaiser, dans son église désertée. Et, à force de répéter 33 à des médecins qui ne savent pas réellement mettre un nom sur sa maladie, il se persuade que, comme le Christ, il mourra le jour de ses 33 ans, le 11 juillet 2016, à 13 heures 15 précises, au plus tard.

En attendant cette issue tragique, réduit à vivre avec un casque anti bruit sur les oreilles, il s’invente des stratagèmes pour supporter le monde qui l’entoure, aidé en cela par quelques habitants bienveillants de la cité des peintres où il réside avec sa mère, batteuse dans un groupe de rock.

Mémé Lucienne, conteuse au passé trouble, Isidore et ses fables de la Fontaine, Yolande, égérie des causes perdues, Tarzan, le maître-nageur, et surtout Noémie, la jolie sourde-muette aux gestes audacieux, tous l’accompagnent dans sa quête d’un silence parfait. Mais c’est au bord d’un grand fleuve africain, après un long voyage, à l’heure exacte annoncée de sa mort, que son destin va s’accomplir dans un ultime pied de nez fait au malheur.

Charte graphique conçue par Florence Boudet et Chloé Poizat.

 

Ils en parlent déjà !

 

« Une bien jolie surprise, une histoire tendre et désopilante, des rebondissements à la pelle, une galerie de personnages inouïs et plein de bons sentiments, le tout porté par un style virtuose »

Livres Hebdo​

« Gazoline Tango est une comédie enchantée, le film d’une grande famille déjantée. Un roman émouvant qui donne envie de vivre à 100 km/h ! Dingue ! »

Librairie Delamain

« Un roman terriblement jubilatoire et malin qui fait du bien dans cette rentrée littéraire souvent très (voire trop) sérieuse. Une jolie tendresse poétique dans ce roman d’apprentissage drôle et subtil. »

David Goulois, Cultura Chambray-les-Tours

« Attention, ce livre provoque une joie vive et expansive ! C’est drôle, touchant et plein de fantaisie. Vous allez aimer Benjamin… »

Myriam Robert, Librairie Hall du livre (Nancy)

« On se prend d’affection pour ce petit garçon sensible qui peine à exprimer son mal-être auditif aux membres de son quartier. Original et touchant ! »

Lucile, Furet du Nord (Lille)

« Jamais un roman sur le silence n’aura jamais été aussi bruyant, aussi lumineux, aussi DINGUE ! “Gazoline Tango” est une danse endiablée, une volonté de voir la beauté partout où elle se trouve, même dans l’infime. C’est FANTASTIQUE ! »

Michael Michel, Librairie de Paris (Paris 17e)

« Un livre fabuleux, une place de choix sur ma table coup de cœur. »

Antoine Jarrige, Cultura Bègles

« Franck Balandier dresse le joyeux portrait d’une cité dans les années 1980. Une cité où la fantaisie est une question de survie. »

Aurore, Librairie Caractères (Mont-de-Marsan)

menu
Top