ISBN 9782859208769

30,00 EUR

Graphisme : Eric Chabrely

150 pages

décembre 2011

Burkina Faso, musiques modernes voltaïques

Ce projet s’inscrit dans la lignée de Musiques modernes et traditionnelles du Mali. Il s’agit de raconter une histoire musicale, fière et vivante,
grâce à ceux qui l’ont écrite et à une iconographie abondante. Ce livre
permet de dresser une typologie de la musique moderne burkinabé et
de préserver une mémoire aujourd’hui essentiellement orale et assez
mal conservée ou préservée. Cette histoire des artistes et orchestres
voltaïques, doit être replacée avec fierté sur l’échiquier des grandes
musiques populaires africaines. À l’exception d’Amadou Ballaké et
de Georges Ouedraogo, très peu d’artistes burkinabés ont eu une
reconnaissance en dehors des frontières de ce pays.
À Ouagadougou, mais surtout à Bobo-Dioulasso, capitale culturelle
du pays jusqu’au début des années 1980, les deux premières décennies
d’indépendance, en particulier les années 1970, voient la naissance
d’artistes et d’orchestres modernes. Ceux-ci font fusionner les riches
traditions locales avec les rythmes afro-cubains, les ellipses funk américaines
avec la candeur des yéyé françaises alors que les guitares
électriques convolent avec des sections de cuivres hallucinantes.
Cet ouvrage est illustré par une iconographie exceptionnelle issue en
grande partie de la production discographique burkinabé, en dépit du
fait que le pays n’ait pas eu d’usine de pressage de disques vinyle.
Quelques studios photos à travers le pays ont également documenté
les évolutions culturelles et modes de vie des années 1960 à aujourd’hui,
en particulier autour d’un axe Bobo-Ouaga, qui détermine à
mon sens 80 % de la production musicale burkinabé et de l’histoire
racontée dans cet ouvrage.

 

D'autres livres du même auteur

menu
Top