ISBN 979-10-278-0094-0

19,00 EUR

192 pages

février 2017

Journal d’Arcadie

Compilé et transcrit par Nina Antonia

Traduction par Thomas Baignères, avec l’aide (précieuse) de Susan de Muth

Vrai, provoquant et sensible, Journal d’Arcadie fait la chronique des six tumultueuses années (de 2008 à 2013) de la vie de Peter Doherty (qui habite Paris depuis quatre ans) à travers des extraits de ses journaux intimes et carnets de bord de tournée.C’est un portrait intime de l’un des plus complexes, mais aussi de l’un des plus doués des musiciens anglais. Peter Doherty met son « horrible » addiction, ses romances amoureuses, ses amitiés et son caractère sous le microscope poétique de son âme.
Journal d’Arcadie est le premier véritable compte rendu autobiographique révélateur de cette énigme (le livre précédent de Peter comportait des fac-similés des pages de journaux intimes antérieurs). Au sujet de son personnage plein de paradoxes, Peter écrit « Je serai démasqué tel un étranger dans ma propre peau, je me demande comment j’ai bien pu m’y laisser glisser »

Il a l’habitude de laisser ses journaux intimes ouverts pour permettre aux amis et aux fans d’y écrire ; Journal d’Arcadie contient des témoignages poignants d’Amy Winehouse et Peaches Geldof.
La dernière section du livre comporte des extraits du journal de bord de tournée de Peter ; ce sont des récits de moments pris sur le vif, souvent hilarants, de tournée Sexe Drogue et Rock and Roll : « Le matin, il y en avait pour des milliers de livres de dégât et, ouais, sûrement, pour ne pas passer pour un queutard, peut-être des dégâts dans le cœur d’une (attendez deux secondes) divinité aux yeux bleus, aux pommettes roses nommée… oh ! est-ce que cela a de l’importance ? »

Le livre se termine par une interview exclusive de Peter Doherty par Nina Antonia.

Journal d’Arcadie plaira aux fans de Doherty, des Babyshambles, des Libertines – d’autant plus que ces derniers viennent juste de se reformer et ont enregistré un nouvel album chez EMI-Virgin, ces fans vont se compter par millions – mais plaira aussi à toute personne qui appréciera une histoire fascinante de la jungle du Rock and Roll, racontée brillamment, avec sensibilité, poésie, humour et finesse par l’un des grands clochard céleste de ce siècle.

menu
Top