Werner Lambersy

Né en 1941 à Anvers, Werner LAMBERSY est considéré comme une
voix majeure de la littérature francophone. Il a choisi d’écrire en
français bien qu’il soit issu d’un milieu néerlandophone : acte de
résistance et d’antifascisme vis-à-vis de son histoire familiale (son
père Adolf, engagé volontaire dans la Waffen SS, sera condamné à
vingt ans de réclusion). Sa poésie (celle d’un voyageur sur quatre
continents), qui poursuit une méditation ininterrompue sur le dépassement
de soi dans l’amour et l’écriture, a été honorée par de nombreux
prix dont le prix Maurice Carême (1988), le Grand Prix
SGDL (2004), le Prix de littérature de la SCAM (2005) et le Prix de
poésie de l’Académie française (2005). Auteur de 40 ouvrages
(hors livres d’artiste) et traduit en 20 langues, Werner Lambersy est
notamment l’auteur d’une anthologie personnelle qui balise son parcours
sur près de quarante années de création poétique, L’éternité est
un battement de cils
(Actes Sud, 2005). Il vit à Paris depuis 1982.

Les livres de Werner Lambersy au Castor Astral

La Chute de la Grande Roue

L’auteur du Prix Malarmé en 2015 pour La Perte du temps nous ouvre une nouvelle fois les portes du mystère humain. « Arrivé tard, pour presque aussitôt disparaître, l’être humain se…

La Perte du temps

Long compagnon de route des éditions Le Castor Astral (présent dans de nombreuses anthologies), Werner Lambersy publie pourtant avec La Perte du temps son premier recueil chez l’éditeur. Son écriture poétique…

menu
Top