Kevin Gilbert

Kevin Gilbert (1933-1993) est membre de la nation aborigène Wiradjuri, l’un des 250 groupes qui occupaient l’Australie avant la colonisation. Condamné pour le meurtre de son épouse, une femme blanche d’origine européenne, il passe 15 ans en prison. Il y écrit The Cherry Pickers : première pièce de théâtre écrite en anglais par un Aborigène et jouée par un casting entièrement aborigène. C’est en 1988, lors des actions en protestation aux cérémonies du Bicentenaire de la colonisation européenne de l’Australie, que la pièce remporte un succès polémique mais retentissant dans tout le pays. La même année, Kevin Gilbert refuse le prix de Littérature des droits de l’homme afin de dénoncer le non-respect des droits de l’homme envers son peuple. Il est l’auteur d’ouvrages de référence dans la bibliographie aborigène : Living Black (1978), Inside Black Australia (1988) et The Blackside : people are legends and others poems (1990). The Blackside est le premier de ses ouvrages traduit en français au Castor Astral sous le titre Le Versant noir.

Le livre de Kevin Gilbert au Castor Astral

Le Versant noir

Traduit de l’anglais (Australie) par Marie-Christine Masset Préfacé par Estelle Castro-Koshy Avant-propos d’Eleanor Gilbert Dans Le Versant noir, Kevin Gilbert met sa poésie au service de la lutte quotidienne pour faire valoir les droits…

menu
Top