Honoré de Balzac

Honoré de Balzac (1799 – 1850) persuadé de l’existence d’interférences constantes entre le matériel et l’immatériel, comme le milieu et l’homme, le physique et le moral, il s’attache notamment à peindre les ” ravages de la pensée ” lorsqu’elle s’assimile à une passion si extrème qu’elle condamne l’être qui la nourrit avec ses proches. Il a élaboré, en dépit d’une expression jugée lourde et emphatique, une oeuvre romanesque puissante ” qui est l’observation et l’imagination ; qui prodigue le vrai (…) et laisse tout à coup entrevoir le plus sombre et le plus tragique idéal ” (V. Hugo).

Les livres de Honoré de Balzac au Castor Astral

Traité des excitants modernes

D’excitants, l’alcool et le tabac sont devenus des drogues, des « consolateurs devant l’inanité du monde moderne ». Si bien que le Traité de Balzac, tout ironique, humoreux, plaisantin parfois…

Physiologie de l’employé

Sous la forme satyrique d’une physiologie, Balzac établit la première analyse approfondie de la bureaucratie. Il charge contre cette «force d’inertie» qui empêche ou repousse les décisions indispensables au lieu…

menu
Top