ISBN 9782859208516

24,00 EUR

327 pages

novembre 2013

The Kinks, une histoire anglaise

On dit de ce groupe qu’il a inventé le rock lourd, jeté les bases de la Brit pop (Blur, Oasis, Supergrass, Pulp…) et chanté l’Angleterre comme personne. On dit aussi qu’il avait le sens mélodique des Beatles, l’intelligence des Stones et la méchanceté des Who.

Le riff de leur super hit « You Really Got Me » est considéré comme un des hauts faits de toute l’histoire du rock et comme le morceau prototype du hard rock.

Quatuor majeur de la British Invasion, les Kinks, aujourd’hui, sont une référence pour un nombre grandissant de jeunes groupes séduits par l’écriture inimitable de Ray Davies (toujours actif à ce jour) et la gouaille de Dave, son frère ennemi. Mais les Kinks, c’est aussi une alarmante propension au chaos, aux conflits internes et aux calculs à l’emporte-pièce.

Salués comme inspirateurs de la vague punk, les Kinks ne se limitent cependant pas aux années 1960. C’est une carrière de plus de 30 ans qui les a vus triompher aussi bien en Europe qu’au Japon ou en Australie, sans oublier les États-Unis où ils furent des champions du stadium rock.
Cette « histoire anglaise », première véritable bio critique en langue française, ne raconte rien d’autre. Et c’est déjà beaucoup !

menu
Top