ISBN 978-28-592-0892-9

21,00 EUR

21 pages

mai 2016

Œuvres complètes (1954-2002)

Traduit du suédois et préfacé par Jacques Outin Postface de Renaud Ego.

Tomas Tranströmer (1931-2015) est né et mort à Stockholm. Très engagé socialement, il s’occupe, durant toute sa carrière de psychologue, de personnes handicapées, de toxicomanes ou de prisonniers, tout en écrivant ses poèmes en parallèle. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 2011, l’Académie le récompensant « car, par des images denses, limpides, il nous donne un nouvel accès au réel ». Son œuvre est traduite en plus de soixante langues.

La presse en parle !

« Un poète de première importance, d’une incroyable intelligence. Je lui ai emprun- té plus d’une métaphore. »

Joseph Brodsky, prix Nobel de littérature 1987

« La découverte de cette poésie ni lyrique, ni critique, ni post-moderniste, ni hostile à la technique, ni quoi que ce soit de répertorié, peut apporter une énergie neuve. C’est une chance pour notre littérature. »

La Quinzaine littéraire

« Il va puiser les images les plus étonnantes, les plus somptueuses, dans les tréfonds du quotidien. »

Europe

« Tomas Tranströmer est le chantre minimaliste de l’énigme d’être au monde. »

L’Humanité

« Tomas Tranströmer est un mystique laïque : il chante l’apparition des rapports invisibles que nouent les hommes entre eux : les vivants avec les morts, les hommes avec la nature. »

La Croix

« Ses textes brillent par leur sobriété, la délicatesse de leurs perceptions et de leurs impressions intimes, leur richesse métaphorique. »

Le Monde

« Ce qui frappe chez Tomas Tranströmer, c’est la précision de son regard – une sorte d’objectif de caméra – et la puissance de ses images, autant de flashes qui électrisent la réalité pour donner à voir l’invisible. »

L’Express

D'autres livres du même auteur

menu
Top