ISBN 979-10-278-0129-9

10,00 EUR

160 pages

juin 2017

Je me souviens d’Amiens

Sur le mode des 480 « Je me souviens » de Georges Perec, Jean-Louis Crimon a écrit, composé, chanté et déclamé 480 « Je me souviens d’Amiens ».

Amiens, sa ville depuis soixante ans, même en comptant les parenthèses suédoises, danoises ou chinoises, est plus que jamais sa ville de cœur. Ce livre est l’une des plus belles déclarations d’amour jamais faites à une ville.

À la fois autobiographie de la ville et autoportrait de l’auteur, ce guide touristique d’un genre nouveau fait de l’invitation au voyage dans le passé la meilleure des motivations pour découvrir le présent d’une cité.

Dans les pas de Manon Lescaut, du Chevalier des Grieux, de Choderlos de Laclos, de Marcel Proust, de Jules Verne, de Roland Dorgelès, et de tant d’autres, d’Emmanuel Macron ou de François Ruffin, tous « passés par Amiens ».

D'autres livres du même auteur

menu
Top