ISBN 979-10-278-0082-7

30,00 EUR

200 pages

septembre 2017

Le silence est un son

Ici se révèle une œuvre d’excellence, puissante et originale.

Héritier d’une culture orale, percussionniste –créateur, artiste-pédagogue, plasticien, écrivain, Jacky Craissac est pionnier dans son domaine : premier révélateur d’une esthétique nouvelle qui allie avec génie caractère ancestral et acoustique contemporaine.

Patricia de Freitas fut son assistante, son élève et administratrice à partir de 1990. En 2011, elle fonde l’association des Amis du Maître Percussionniste Jacky Craissac.

Dans cet ouvrage richement illustré, elle retrace son parcours de vie tout en soulignant la singularité de sa démarche créatrice, restitue l’œuvre de Jacky Craissac à travers les photos des instruments qu’il a créés, son école de transmission orale Son et Rythme, son cahier de l’improvisation, une sélection de ses écrits entre 1970 et 2009 et la reproduction de ses peintures, jusqu’alors inédits, comme autant de témoignages d’une approche à la fois philanthropique, humaniste et transversale de la création.

Nous entrons dans un univers de résonances où l’on ne sait plus où finit le son et où commence la couleur.

Ses instruments, véritables sculptures sonores, sont présentés à travers l’œil du photographe Jean-Jacques Soin.

En préface : Jean-Luc Portelli, directeur du Conservatoire régional de Bordeaux, rend hommage à son engagement et Pascal Pistone, directeur du département musique de l’Université de Bordeaux 3, musicologue et pianiste met en perspective son œuvre avec le répertoire de la musique savante contemporaine puis vient le témoignage de Roger Lafosse, directeur du Festival Sigma, Bordeaux.

  • Extrait de la lettre de Jean-Luc PORTELLI :

« …les artistes comme Jacky Craissac doivent être protégés et valorisés tant leur démarche est rare, précieuse et singulière. Au moment où nous sommes tous victimes de modes de représentations hérités ou fabriqués sur l’art, de sa pure légitimité à ses profits les plus commerciaux, il est important de témoigner de l’intérêt que l’on porte à un artiste qui a mis la liberté et le risque au centre de son expression… ».

 

  • Extrait de Jacky Craissac « La force des mille chemins » par Pascal PISTONE :


« …la musique devient, pour Jacky Craissac, un art sonore inspiré d’une philosophie même de la vie. Peu de créateurs et d’interprètes ont réussi autant que lui à faire se correspondre leur activité de musicien et leur art de vivre, leur expérience artistique et leurs croyances personnelles, leur passion pour la facture instrumentale et leur respect de la nature et des êtres – une authenticité qui transparaît dans la noblesse des matériaux utilisés pour construire des instruments de musique toujours uniques
… ».

 

menu
Top