Barry Miles

Barry Miles est auteur et homme d’affaires britannique, né en 1943 à Cirencester en Angleterre. Personnage important du milieu underground londonien, il a aidé au lancement du journal The International Times. Dans les années 1960, Barry Miles est copropriétaire de la galerie Indica, qui lui permet de rencontrer de nombreuses personnalités du Swinging London. Ainsi, il met en contact Paul McCartney avec les futurs fondateurs de l’International Times, à qui McCartney apporte sa contribution. C’est également dans la galerie Indica que John Lennon rencontre pour la première fois Yoko Ono, qui y expose. Plus tard, Barry Miles devient le manager de l’éphémère label discographique Zapple Records, possession d’Apple Corps, la compagnie des Beatles. Ami avec Paul McCartney, Miles écrit aussi sa biographie officielle, Many Years from Now, en 1998. Figure incontournable de la contre-culture, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la musique, la littérature, l’underground des sixties et des seventies.

Il est l’auteur de livres de références dont Hippies (Octopus/Hachette, 2004), de biographies de Paul McCartney, John Lennon, William Burroughs, Charles Bukowski ou Allen Ginsberg, et de livres tels que Beat Hotel (le Mot et le Reste, 2011) ou Ici Londres ! Une histoire de l’underground londonien depuis 1945 (« Rivages Rouge », 2012).

Le livre de Barry Miles au Castor Astral

In the seventies

« Aventures dans la contre-culture » Débutant avec l’exposition Weathermen à Greenwich Village and se terminant avec le punk, les années 1970 ont été l’âge des extrêmes, entre sexe, drogue et bien-sûr, le rock and roll.…

menu
Top